Demain - Projet enseignement catholique de l'Ardèche

Accueillir, Rechercher, Innover, Avancer, Mettre en réseau, Partager… sont les mots autour desquels s’articule notre projet diocésain. Nous souhaitons rappeler notre volonté d’être toujors plus présents au service des jeunes et des familles de l’Ardèche, dans la mission qui est celle de l’Enseignement catholique, de faire grandir un projet dans lequel fusionnent harmonieusement la foi, la culture et la vie.

Ces orientations sont ambitieuses et nous avons conscience que l’horizon 2018 que nous fixons pour leur évaluation est proche. Le dynamisme des enseignants, des chefs d’établissement, des personnels et des bénévoles de nos communautés éducatives est là pour nous rappeler chaque jour que ce défi sera relevé. C’est en tout cas l’engagement que nous prenons en présentant ce projet.


Axe 1

Accueil de tous et de chacun pour construire

Savoir rendre chaque élève acteur de son parcours scolaire

Affirmant que chaque élève est une personne appelée à faire des choix pour construire son avenir, les établissements proposent des parcours personnalisés et adaptés à tous.

2012- 2015 : des actions mises en œuvre
  • Les établissements ont amélioré l’accueil des élèves à Besoins Éducatifs Particulier en renforçant le travail en équipe, les échanges avec les professionnels et les relations avec les familles. Cette meilleure connaissance des élèves en situation de handicap nécessite un travail interdisciplinaire et questionne la posture professionnelle des enseignants.
  • Attentifs à l’accueil de tous et à la nécessité de rendre le temps scolaire plus serein, les établissements ont mis en place des démarches visant à valoriser les réussites des élèves et à favoriser le vivre ensemble.
  • Cherchant à respecter davantage les temps favorables aux apprentissages, les enseignants organisent la classe en prenant en compte des données des neurosciences et de la chronobiologie.
  • De nouvelles démarches d’orientation, l’accompagnement personnalisé, rendent les élèves acteurs et responsables de leur parcours.
  • En partenariat avec des entreprises, les établissements scolaires développent les formations en alternance en lien avec leur territoire.
  • Des enseignants redonnent aux élèves le plaisir de s’investir
Mars 2015 : de nouvelles attentes s’expriment
  • Chercher des réponses ensemble pour redonner confiance et avancer.
  • Inventer de nouveaux cadres dans une époque de transition, doit être une des missions de l’école.
  • Prendre le temps de regarder, de parler pour comprendre et agir.
  • Être attentif à la personne et veiller au respect de l’altérité doit être au cœur du projet de l’école catholique.
  • Permettre à l’élève d’être acteur de sa vie à l’école pour se construire.
Horizon 2018

POSITIONNER L’ÉCOLE comme ayant un rôle essentiel dans l’accueil et le suivi des élèves en situation de handicap et dans le lien avec les autres structures qui travaillent avec ces élèves.

DÉVELOPPER L’ÉDUCATION à la fraternité pour que le regard posé sur la personne permette à chaque membre de la communauté éducative de se sentir pleinement reconnu.

Pouvoir reconnaître personnel, éducateurs, enseignants, bénévoles et chefs d’établissement comme essentiels à la vie de la communauté éducative.

Convaincus que chacun est au service de tous, les établissements rendent les membres de la communauté éducative acteurs et responsables.

2012- 2015 : des actions mises en œuvre
  • Les parents membres des OGEC et APEL confirment leur place indispensable dans la communauté éducative en s’investissant dans la vie associative, la gestion de l’école, l’amélioration de son immobilier et la recherche de nouvelles ressources de fonctionnement.
  • Les rencontres parents/enseignants sont des temps forts et incontournables de la vie de la communauté éducative. Ils favorisent une relation de confiance, une parole partagée et une meilleure prise en compte de l’élève.
  • Les chefs d’établissement veillent à maintenir leur école ouverte et accueillante et permettent à la communauté éducative de mettre en œuvre des projets et de vivre des temps de rencontre et de partage.
Mars 2015 : de nouvelles attentes
  • Renforcer toujours plus la relation parent/école, parents/collège, parents/lycée.
  • Veiller à maintenir le dialogue dans la confiance entre les enseignants, les familles et les élèves.
  • Faire de l’école un lieu où se vivent des relations toujours plus fraternelles.
Horizon 2018

CONTINUER À METTRE EN OEUVRE AMÉLIORER LA COMMUNICATION sur le champ éducatif avec toutes les familles afin de construire une véritable relation de partenaires.

CONSIDÉRER LES « RENDEZ – VOUS DE LA FRATERNITÉ » comme un moment important de l’animation institutionnelle pour les établissements.

Vouloir faire vivre à tous un projet éducatif dans lequel fusionnent harmonieusement la foi chrétienne, la culture, la vie.

Persuadés que le projet éducatif est un outil indispensable qui doit intégrer la dimension pastorale, les établissements proposent des actions qui rejoignent dans leur diversité tous les membres de la communauté éducative.

2012- 2015 : des actions mises en oeuvre
  • Des établissements rédigent leur projet éducatif et ont conscience de l’importance d’y inclure le projet pastoral.
  • L’action pastorale irrigue la totalité de la vie de l’établissement sans se limiter aux temps spécifiques.
  • Des établissements annoncent plus clairement le projet de l’enseignement catholique.
  • Les adultes de l’établissement prennent en compte la globalité de l’élève et portent sur lui un regard d’espérance.
  • Des communautés éducatives prennent des temps de pause, d’écoute et de partage.
  • Des liens plus importants se tissent entre les paroisses et les écoles.
Mars 2015 : de nouvelles attentes
  • Faire vivre notre projet de l’école catholique aussi par le lien que l’on crée entre élèves, entre élèves et professeurs.
  • Affirmer que le projet de l’enseignement catholique est un projet fort pour la société d’aujourd’hui.
  • Dire que l’école catholique n’est pas confessionnelle mais qu’elle annonce clairement son projet.
Horizon 2018

POURSUIVRE l’accompagnement des établissements dans l’élaboration de leur projet éducatif et veiller particulièrement à l’éducation au discernement.

RENFORCER LE TRAVAIL en commun entre les paroisses et les établissements scolaires.

PRENDRE LES MOYENS nécessaires pour que l’ouverture à tous soit une façon d’affirmer le caractèrepropre des établissements

Axe 2

Recherche et innovation pour avancer

Savoir fonder l’acte éducatif sur la conviction que chaque élève a des talents et des richesses.

Convaincus que chaque élève est une personne avec ses atouts et ses compétences, les établissements inventent des démarches pour la reconnaissance et le développement de ces richesses.

2012- 2015 : des actions mises en oeuvre
  • Des établissements valorisent des démarches pédagogiques et culturelles pour rendre l’élève acteur de ses découvertes.
  • La prise en compte des Intelligences multiples permet d’adapter les démarches pédagogiques.
  • Des lycées mettent en place des situations de vie professionnelle qui soutiennent la motivation des élèves.
  • Des lycées ont osé aller au delà des exigences de la réforme dans l’accompagnement des élèves.
  • De situations pédagogiques permettent aux élèves de franchir sans rupture les différentes étapes de l’école au lycée.
  • Les élèves pensent leur espace scolaire et améliorent leur environnement afin d’en être fier et à y venir avec plaisir.
  • Acteurs de médiation, les élèves agissent directement sur le climat scolaire de leur établissement.
Mars 2015 : de nouvelles attentes s’expriment
  • Renforcer l’accompagnement des élèves au collège et au lycée.
  • Donner une place plus importante aux parents, pour qu’ils participent davantage à la formation de leur enfant.
  • S’adapter aux évolutions de la société en restant un lieu d’acquisition des savoirs.
  • Faire de l’école un lieu ou l’élève est en sécurité pour bien apprendre.
  • Rappeler que dans une société mouvante, les règles sont plus que nécessaires.
  • Créer à l’école la confiance indispensable aux apprentissages.
  • Inventer de nouvelles démarchesqui permettent de dégager du temps et favorisent les changements de posture.
Horizon 2018

CONSTRUIRE dans les établissements un cadre clair qui dégage des espaces de liberté, pour permettre aux élèves de trouver un sens à leurs apprentissages.

FAIRE DE L’ÉCOLE un lieu dans lequel les familles qui se sentent parfois démunies dans le parcours scolaire de leur enfant puissent trouver aide et ressources.

FAIRE DE L’ÉCOLE un lieu qui ne délivre plus seulement des connaissances mais qui permet aussi d’acquérir des compétences et de former les acteurs du monde de demain.

ACCUEILLIR des élèves allophones et mettre en place les conditions de leur réussite.

DÉVELOPPER des démarches et des postures qui donnent à chacun le goût d’apprendre.

Pouvoir développer dans chaque établissement une dynamique de recherche pour faire de l’évaluation un outil de progrès.

Le questionnement des enseignants sur l’évaluation, la conviction que le parcours de l’élève ne peut se baser que sur la mesure des ses progrès doivent favoriser la recherche des équipes pédagogiques.

2012- 2015 : des actions mises en oeuvre
  • Un travail d’équipe fait précéder toute démarche d’évaluation d’un regard bienveillant sur l’élève.
  • Des établissements mettent en oeuvre une évaluation motivante qui respecte le rythme d’apprentissage de chacun.
  • Des démarches d’inclusion des élèves en situation de handicap sont accompagnées d’une évaluation adaptée.
  • L’évaluation est rendue plus lisible pour les familles et devient un véritable outil de progrès pour chaque élève.
  • Des parcours diversifiés permettent de lier remédiation et approfondissement des apprentissages.
  • Le développement des liens CM2/6e favorise un accueil plus personnalisé des élèves au collège.
  • La mutualisation des crédits de formation dans le 1er degré augmente la possibilité de formation des enseignants.
Mars 2015 : de nouvelles attentes
  • Communiquer sur les procédures d’évaluation de façon à les rendre lisibles par les parents d’élèves.
  • Considérer que l’accompagnement et l’encouragement des élèves sont indispensables à leur réussite.
  • Maintenir le lien école- collège.
  • Encourager la formation des enseignants sur des découvertes pédagogiques liées aux difficultés de certains élèves.
Horizon 2018

METTRE EN OEUVRE au niveau diocésain, des propositions de formation des enseignants dans le domaine de l’éducation, de l’innovation et de l’accompagnement des élèves.

POURSUIVRE notre réflexion sur l’utilisation des technologies de l’information et de la communication, des Espaces Numériques de Travail et mettre l’innovation technologique au service d’une démarche pédagogique innovante.

FAIRE DE L’ÉVALUATION un outil de progrès et s’attacher à la rendre plus lisible.

Vouloir croire que chaque établissement donne une chance pour la proposition de la foi dans la société actuelle.

Accompagnées par les Tutelles, les communautés éducatives s’engagent pour que recherche et innovation concernent aussi la proposition de la foi.

2012- 2015 : des actions mises en oeuvre
  • Des élèves participent à des ateliers organisés autour des grands moments de l’année liturgique.
  • Un temps spécifique est prévu pour l’annonce de la foi et pour des propositions liées au caractère propre.
  • Une réflexion innovante a débouché sur des propositions diversifiées qui rejoignent tous les élèves (catéchèse, culture chrétienne, découverte des religions, actions caritatives, célébrations, ….).
  • Dans le 1er degré, le temps de la « 25e heure » a été capitalisé pour mettre en place des temps forts.
  • La recherche du nom à donner à l’école, la rédaction du projet pastoral permet à toute la communauté éducative d’échanger, de partager, de débattre et de s’engager pour dire son appartenance à l’Enseignement catholique.
  • Des écoles partagent leurs innovations aussi dans le domaine pastoral.
Mars 2015 : de nouvelles attentes
  • Faire toujours plus de la classe et de l’école un lieu de fraternité.
  • Mettre en place dans le domaine pastoral des propositions qui contribuent à la construction de la personne.
  • Proposer à des jeunes de s’engager. Éduquer au vivre ensemble.
Horizon 2018

AIDER NOS ÉTABLISSEMENTS à passer de l’implicite à l’explicite dans le domaine de la proposition de la foi et de la mise en oeuvre du caractèrepropre en inscrivant dans les emplois du temps l’espace nécessaire pour ces propositions.

POURSUIVRE l’accompagnement des établissements dans la mise en oeuvre de leur projet d’animation pastorale.

VEILLER à ce que dans les établissements existe une proposition de la foi qui ne se limite pas à la culture religieuse.

Axe 3

Ouverture et mise en réseau pour partager

Savoir offrir à chaque élève la possibilité de s’investir dans une action citoyenne culturelle ou humanitaire.

Convaincus que la formation de la personne passe par l’ouverture aux autres et au monde, les établissements permettent à chaque élève de s’engager dans des actions qui le feront grandir en humanité.

2012- 2015 : des actions mises en oeuvre
  • Des élèves ont participé à des partenariats internationaux.
  • Des établissements se sont inscrits dans des actions de solidarité.
  • Des échanges artistiques et culturels avec des établissements à l’étranger ont été organisés par des équipes pédagogiques.
  • Des chefs d’établissement, des enseignants ont construit des projets intergénérationnels qui ouvrent l’école sur son environnement.
  • L’opération « bol de riz », conduite pendant le carême devient un temps fort de partage pour toute la communauté éducative.
Mars 2015 : de nouvelles attentes s’expriment
  • Se rappeler que des actions qui conduisent à s’ouvrir aux autres et à s’engager, contribueront à former les élèves à être des acteurs plus fraternels du monde de demain.
  • Inviter les écoles à tisser des partenariats pour ne pas rester isolées.
Horizon 2018

INCITER les établissements à mettre en oeuvre des démarches d’ouverture à l’international, à l’intergénérationnel, à l’humanitaire, aux projets sportifs ou culturels…

VALORISER lors d’une journée diocésaine les actions d’ouverture et d’engagement des établissements et des élèves

Pouvoir identifier et mobiliser les ressources de chacun pour les mettre au service des autres.

Certain que le dynamisme d’un établissement se nourrit des ressources de chacun de ses membres et qu’il s’enrichit également des liens qu’il tisse avec d’autres, l’Enseignement catholique de l’Ardèche promeut des démarches qui facilitent l’échange et le partage.

2012- 2015 : des actions mises en oeuvre
  • L’investissement dynamique des APEL et des OGEC, a contribué à enrichir la vie de l’établissement.
  • L’accueil convivial des nouveaux parents renforce les liens entre tous les membres de la communauté éducative.
  • Des établissements d’un secteur se rencontrent régulièrement, s’organisent en réseau et conduisent des projets communs.
  • La création du conseil d’établissement permet de construire ensemble et de reconnaître la place de chacun.
  • Les différentes actions conduites par l’école contribuent à l’animation de la vie locale.
  • La direction diocésaine favorise les liens de proximité et le travail en réseau.
  • Les tutelles mettent en place un accompagnement de tous les établissements.
  • La solidarité financière entre les établissements s’exerce de manière concrète.
Mars 2015 : de nouvelles attentes
  • Renforcer la mutualisation des moyens pour les mettre au service de tous.
  • Baser la communication parents-enseignants sur une relation confiante et accueillante du point de vue de chacun.
  • Consolider le triangle OGEC/APEL /chef d’établissement.
  • Renforcer le réseau de l’Enseignement catholique de l’Ardèche.
Horizon 2018

CONTINUER à proposer des rencontres diocésaines qui renforcent le sentiment d’appartenance et permettent ressourcement et prise de recul.

DÉVELOPPER au niveau diocésain des démarches de mutualisation dans le domaine économique.

PRÉPARER l’avenir en favorisant la constitution de regroupements et de réseaux d’établissements.

Vouloir communiquer pour se connaître et se faire reconnaître.

Inscrits pleinement dans le développement des territoires de l’Ardèche, les établissements conduisent des actions pour se faire connaître et renforcer les partenariats.

2012- 2015 : des actions mises en oeuvre
  • L’utilisation des outils numériques favorise le partage de l’information à l’intérieur de la communauté éducative.
  • Des établissements pensent leur communication externe comme importante pour traduire le dynamisme de l’établissement.
  • Des équipes pédagogiques répondent aux propositions d’animation du territoire et confirment l’importance de l’ouverture de l’établissement à son environnement local.
  • Les formations mises en place par les établissements correspondent aux besoins des territoires.
Mars 2015 : de nouvelles attentes
  • S’impliquer au maximum avec les collectivités territoriales (commune, département et communauté de communes) et ainsi renforcer notre visibilité et notre position de partenaire.
  • Articuler notre projet éducatif et la participation aux actions proposées par le territoire.
  • Inventer de nouvelles modalités de collaboration avec les collectivités locales.
  • Redonner une place véritable à l’internat, penser de nouvelles solutions d’hébergement.
Horizon 2018

POURSUIVRE les actions visant à faire reconnaître davantage les établissements de l’enseignement catholique auprès des collectivités locales et territoriales.

TOUJOURS RENFORCER les liens de nos établissements avec le monde économique, social, culturel, associatif … et créer des synergies avec les acteurs locaux partout où cela est possible.

MIEUX COMMUNIQUER sur nos actions, sur ce que nous savons faire.

MOBILISER NOS COMPÉTENCES dans le domaine de la formation continue.

Actualités

Retrouvez toutes les actualités dans ces rubriques : AGENDA | VIE DES ETABLISSEMENTS | FLASH DDEC

Pratique

Trouvez un établissement et ses spécialisations : ANNUAIRE | DEVENIR ENSEIGNANT - déposez votre candidature ICI